On a testé le Poule Wake Park !

Un téléski 2.0 de 300 mètres, avec un pool gape, niché au coeur des montagnes dans un décor de rêve… Obligé il fallait qu’on essaie. Et on n’a pas été déçu ! On vous dit tout sur le Poule Wake Park…

À l’origine de ce TK, un couple trop meugnon : Robin (aka Rob) et Agathe, deux passionnés de ski alpin qui se sont rencontrés lors d’une compet’ de ski. « Je l’ai impressionné avec mes tricks de folie. Elle a succombé », dixit Rob… (laule) 

Fille de forains, Agathe voulait son manège. Du coup, ils ont cherché pendant 3 ans le plan d’eau idéal où l’installer. Leurs recherches se sont dans un premier temps concentrées dans le Sud afin d’y implanter un full size. Trop galère, trop cher… Leur choix s’est alors orienté vers un petit lac savoyard où Rob allait pécher quand il était petit, l’endroit idéal pour installer un câble bi-poulie avec pool gape, une configuration que nos deux tourtereaux ont découvert lors d’un trip au CWC.

Un plan d’eau qu’il est beau

Le lac loué à la commune a nécessité quelques aménagements afin d’y installer le fameux pool gape, l’un des premiers de France avec Izon. L’installation du câble Sesitec a quant à elle été confiée à Dona du Castor Crew. Après 2 mois intensif de travaux, le Poule Wake Park a ouvert le 15 mai dernier.

Mais pourquoi ce nom me demanderez-vous ? Outre le jeu de mot pourri mal assumé par nos deux proprios ;-) , l’origine du nom provient de la forme de la Savoie qui ressemble à une Poule (si si, c’est vrai. cf. l’illu).

Et en allant y rider, vous tomberez forcément sur Jackie & Michel, les deux poules mascottes du spot. « C’est Lolo Duhem, le gars qui fabrique les modules, qui nous a ramené une poule à l’ouverture. On était un peu emmerdé au début mais on s’est pris d’affection et on lui a trouvé une copine pour pas qu’elle s’ennuie toute seule. » nous explique Rob.

Agathe & Rob posent fièrement devant leur « poule gap » avec leurs poules Jackie (la grise) & Michel (la rousse)

Pour le moment, le parc propose 4 modules ( 2 kickers, 1 fun box, 1 rail) et le pool gap. Une funbox plus haute avec un wall est en préparation. Tout est 100% home-made en bois marin et pour les avoir testé, on peut vous dire que ça glisse bien !

Fred en pleine réflexion avant de se lancer sur le pool…

« It’s a bird ? It’s a plane ? No. It’s Fred Larose… »

Petite démo de Rob

Les riders viennent principalement du coin. Il y a pas mal de débutants (il faut dire que les 2.0 se prêtent vraiment à l’apprentissage)  et déjà de nombreux fidèles qui se sont mis au wake après l’ouverture (déjà une trentaine d’abonnés saison). Tous peuvent compter sur les conseils de Rob et Agathe pour progresser. Côté tarif, comptez 20 € l’heure (pas de nombre de participants minimum) avec le matos de prêt (du Double Up).

Perso, on a vraiment ADORÉ ce câble et encore plus l’accueil qu’Agathe & Rob nous a réservé. On vous conseille donc vivement d’y faire un tour, d’autant plus que la région regorge de wakeparks hyper sympas et différents (Exo 38, le WAM, le TNS 73, le TNA…). En moins d’une heure de route, vous pouvez enchaîner très facilement des wakeparks blindés de modules et à l’eau cristalline… Le bonheur quoi.

Plus d’infos sur poulewakepark.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>